Une femme , un parcours professionnel, une histoire…

Bochra slimane

Bochra Slimane

 
Chaque personne est singulière, riche et peut cacher bien des Talents.
J’ai appris une chose de la vie : les épreuves, défis ou challenges permettent de révéler le meilleur en chacun, c’est ainsi qu’un travail thérapeutique ne peut que vous permettre d’en ressortir plus fort(e).
On dit souvent que « les cordonniers sont les plus mal chaussés », j’ai décidé de casser cette idée reçue en travaillant sur moi avant de transmettre les outils précieux liés au bien-être.
Au fur et à mesure de mon évolution personnelle, j’ai appris à accueillir mes peurs, mes souffrances ; ce qui m’a permis de comprendre mon parcours, d’améliorer mon estime et me sentir plus épanouie.
J’ai décidé de ne pas garder cela pour moi en donnant forme à ma vocation : accompagner les personnes désireuses vers un mieux-être.
 
Diplômée et reconnue dans mon domaine d’expertise, je continue d’être accompagnée et de me former en étant supervisée pour différentes approches (enfants, ados, individuel & couples).

Un chemin difficile reflète forcément des capacités intégrées et une force capable de nous propulser.

Abandonnée à la naissance puis adoptée très jeune, j’ai rencontré assez tôt le monde des blessures émotionnelles. Loin de simples perceptions et face aux défis, je ne comprendrai que plus tard qu’on ne peut fuir ce qui s’installe en nous. Toutefois, j’ai retenue qu’il est plus inconfortable d’être dans le déni que d’affronter ce qui est douloureux (même en se racontant de belles histoires ! )
Difficile à intégrer quand on ne sait pas, quand on manque d’outils ou d’accompagnement…
Il m’a fallu du temps face à mes challenges de vie ; du temps pour comprendre que bien des choses, bien des choix, ont été inconsciemment dirigés par mes douleurs, mes blessures intériorisées et la non-acceptation inconsciente de mon parcours pourtant si riche. 
Entre maltraitances, violences, mépris, contrôle, manipulation, etc… J’ai compris qu’on pouvait mettre fin à un cycle ou l’alimenter malgré nous. D’où la grande importance de faire un travail de conscientisation.
Mon parcours, votre parcours vous appartient et il était temps pour moi après certaines expériences de vie douloureuses, d’avancer en réalisant qu’un chemin difficile reflète forcément des capacités intégrées et une force capable de vous propulser. 
Convaincue par cela et curieuse face à ce nouveau regard sur la vie, j’ai découvert il y a quelques années de cela les ancrages et leurs conséquences, la place du transgénérationnel et de tout ce que l’on hérite comme codes, schémas & croyances ; ainsi que bien d’autres sujets importants pour la construction de soi. Beaucoup de personnes (et j’en faisais partie) ne vivent pas leurs vraies vies. De là j’ai donc décidé de comprendre, mieux que je n’essayais déjà, mon entourage, mes proches et surtout et avant tout ma propre personne pour vous accompagner avec le cœur et la sincérité dans le monde du bien-être. À l’image d’une renaissance, j’ai décidé de ne plus être victime, mais d’être responsable en travaillant sur moi.
En me basant sur mon vécu, sur mes expériences et mes formations, j’ai développé des outils d’accompagnements qui permettent d’améliorer l’estime de soi, la compréhension de soi, afin de se sentir plus épanoui(e), libre d’être soi-même et de rayonner.
Le travail que je vous propose n’est pas là pour accuser, diaboliser ou chercher des coupables ; il est là pour révéler, avec beaucoup d’indulgence envers vous, envers les autres, votre potentiel pour enfin AVANCER.
L’idée principale sera de vous accompagner pour atteindre la Sérénité en respectant vos valeurs et vos croyances.
N’ayez plus peur de vos “erreurs” ; elles sont les bienvenues, car elles permettent de remonter directement à la source de vos besoins non comblés.
Je vous accueille avec tous vos secrets, en toute bienveillance, pour vous aider à révéler vos talents, parce que vous méritez de prendre votre vraie place dans ce monde, celle d’une personne qui a de la valeur.
Pour moi, il n’est jamais trop tard, et il n’y a jamais de « situation désespérée ». Les solutions apparaissent et le chemin se trace dans un processus de cocréation.

Le travail que je vous propose vous permettra de révéler, avec beaucoup d’indulgence envers vous, envers les autres, votre potentiel pour enfin AVANCER.

Les grandes lignes de mon parcours

 

 Ma priorité est d’établir un lien de confiance, authentique et solide avec mes patient(e)s, tout en les encourageant à gagner en autonomie et en indépendance.
J’ai effectué plusieurs années d’études afin d’apporter une réelle puissance à mes coachings, aux thérapies, en sachant que j’ai choisi volontairement une branche qui nécessite de toujours apprendre, de continuer à étudier, ce qui appuie ma curiosité et mon intérêt pour les autres, pour le monde. J’aime autant apprendre (en me formant régulièrement à de nouveaux outils) que transmettre à travers mes accompagnements.

  • Psychopraticienne certifiée
  • Conseillère conjugale et familiale certifiée
  • Praticienne en TCC
  • Formée à l’art-thérapie
  • Coach professionnelle certifiée
  • Formée en développement personnel / Estime & affirmation de soi
  • Formée en Santé & bien-être
  • Formée à la gestion du stress
  • Formée à la communication bienveillante ( issue de la CNV )
  • Formée en coaching commercial ( Personal branding, Management & Leadership )
  • Expérience en Synergologie

Passionnée par la synergologie, les sciences humaines ainsi que les neurosciences, je continue de fournir un travail régulier et assidu pour le mettre à votre profit et vous apporter au-delà de mes acquis, une analyse et une expertise de qualité.

CODE DE DÉONTOLOGIE

 

1 • La profession de psychopraticien(ne) certifié(e)

La profession de psychopraticien(ne) certifié(e) est une discipline spécifique du domaine des sciences humaines. Elle implique un diagnostic et une stratégie globale et explicite de traitement des troubles psychologiques, sociaux et psychosomatiques. Les méthodes utilisées reposent sur des théories scientifiques de psychothérapie. Par le biais d’une interaction entre un ou plusieurs patients/clients et un ou plusieurs psychopraticien(ne)s, ce traitement a pour objectif de déclencher un processus thérapeutique permettant des changements et une évolution à long terme. La profession de psychopraticien(e) certifié(e) se caractérise par l’implication du thérapeute dans la réalisation des objectifs précités. Le/la psychopraticien(ne) certifié(e) est tenu(e) d’utiliser sa compétence dans le respect des valeurs et de la dignité de son patient/client au mieux des intérêts de ce dernier. Le/la psychopraticien(ne) certifié(e) doit indiquer sa qualification dans la spécialité où il/elle a été formé(e).

2 • Compétence professionnelle et perfectionnement

Le/la psychopraticien(ne) certifié(e) doit exercer sa profession de manière compétente et dans le respect de l’éthique. Il/elle doit se tenir au courant des recherches et du développement scientifiques de la psychothérapie – ce qui implique une formation continue permanente. Le/la psychopraticien(ne) certifié(e) est tenu de ne pratiquer que les méthodes de traitement et dans les domaines de la psychothérapie pour lesquels il/elle peut justifier de connaissances et d’une expérience suffisante.

.

3 • Secret Professionnel

Le/la psychopraticien(ne) certifié(e) et son équipe éventuelle sont soumis au secret professionnel absolu concernant tout ce qui leur est confié dans l’exercice de leur profession. Cette même obligation s’applique dans le cadre de la supervision.

.

4 • Cadre de la thérapie

Dès le début de la thérapie, le/la psychopraticien(ne) certifié(e) doit attirer l’attention de son client sur ses droits et souligner les points suivants : – type de méthode employée (s’il/elle le juge approprié à la situation du client). Il/elle précise les conditions de travail (y compris les conditions d’annulation ou d’arrêt), – durée présumée du traitement, – conditions financières (honoraires, prises en charge, règlement des séances manquées), – secret professionnel, – possibilité de recours en cas de litige. Le/ patient/client doit pouvoir décider lui-même si et avec qui il veut entreprendre un traitement (libre choix du thérapeute). Le/la psychopraticien(ne) certifié(e) est dans l’obligation d’assumer ses responsabilités compte tenu des conditions particulières de confiance et de dépendance qui caractérisent la relation thérapeutique. Il y a abus de cette relation à partir du moment où le/la psychopraticien(ne) certifié(e) manque à son devoir et à sa responsabilité envers son/sa patient(e)/client(e) pour satisfaire son intérêt personnel (par exemple, sur le plan sexuel, émotionnel, social ou économique). Toute forme d’abus représente une infraction aux directives déontologiques spécifiques concernant la profession de psychopraticien(ne) certifié(e). L’entière responsabilité des abus incombe au psychopraticien certifié. Tout agissement irresponsable dans le cadre de la relation de confiance et de dépendance créée par la psychothérapie constitue une grave faute professionnelle.

.

5 • Obligation de fournir des informations exactes et objectives

Les informations fournies au patient-client concernant les conditions dans lesquelles se déroule le traitement doivent être exactes, objectives et reposer sur des faits. Toute publicité mensongère est interdite. Exemples : – promesses irréalistes de guérison, – référence à de nombreuses approches thérapeutiques différentes, ce qui laisserait supposer une formation plus étendue qu’elle ne l’est en réalité, – formations entamées et non terminées.

6 • Relations professionnelles avec les collègues

Si nécessaire, le/la psychopraticien(ne) certifié(e) doit travailler de manière interdisciplinaire avec des représentants d’autres sciences, dans l’intérêt du patient/client.

7 • Contribution à la Santé publique

La responsabilité des psychopraticien(ne)s certifié(e)s au niveau de la société exige qu’ils/elles travaillent à contribuer au maintien et à l’établissement de conditions de vie susceptibles de promouvoir, sauvegarder et rétablir la santé psychique, la maturation et l’épanouissement de l’être humain.

8 • Recherche en psychothérapie

Afin de promouvoir l’évolution scientifique de la psychothérapie et l’étude de ses effets, le/la psychopraticien(ne) certifié(e) doit, dans la mesure du possible, collaborer à des travaux de recherche entrepris dans ce sens. Les principes déontologiques définis plus haut doivent également être respectés à l’occasion de ces travaux de recherche et lors de leur publication. Les intérêts du patient/client restent prioritaires.

9 • Respect des personnes

Le/la psychopraticien(ne) s’engage à ne porter aucun jugement de valeur sur ses client(e)s, partenaires et confrères. Il/elle accompagne son/sa  client(e) vers la réalisation de ses objectifs privés ou professionnels, dans le respect de son physique, de son âge, de sa culture, de ses valeurs, de son environnement et de son budget.

10 • Exercice du coaching

Le/La Coach Thérapeute s’engage à exercer cette fonction à partir de ses formations et de son expérience professionnelle. Il s’agit d’une obligation de moyens et non de résultat.

Prendre un rendez-vous